LA MAISON A LA TOURELLE

Titre : LA MAISON A LA TOURELLE
Sous-Titre : Voyage d’enfant

Durée : 1h20′

Nationalité : Ukraine

Réalisatrice: Eva Neymann

Casting : Dmitriy Kobetskoy, Katerina Golubeva, Mikhail Veksler, Vitalina Bibliv, Albert Filozov

Année de production : 2013

Distributeur : A3

 

Récompenses :          – Festival de Karlovy Vary : Prix East of the West

                                  – Festival de Batumi: Prix du Jury

                                  – Festival Black Nights: Grand Prix Tallinn

critique :

Un gamin et sa mère malade traversent l’Union Soviétique dans un train d’errance, en temps de guerre. Une gare surpeuplée de réfugiés, des soldats distants, la faim, le froid, le typhus endémique, la mort et cet enfant buté qui continue son voyage balloté par toute la misère du monde.

L’image se  fait noire de tant de désolation, grise des ruines traversées et blanche d’un hiver de famine, les plans séquences figent l’inhumanité sous le seul regard de l’innocence et, sans concession aucune à l’esthétisme cette vision devient nôtre par sa force mutique, rendant inoubliable l’hypnotique tourelle d’une maison rêvée.

La réalisatrice, devenue proche de l’auteur Friedrich Gorenstein (scénariste de Tarkovski) avait précédemment adapté une autre de ses œuvres avant d’aborder cette nouvelle  autobiographique qui dénonce la détresse de toute survie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conception, Creation & Web Design : Adamaco, hebergement, creation de sites internetAdamaco Inc.