CLIMAX

Titre: CLIMAX

Sous-Titre: Transe provocatrice

Durée: 1h35’

Nationalité: France 

Réalisateur: Gaspard Noé

Casting: Sofia Boutella, Romain Guillemic, Souheila Yacoub

Année de production: 2018

Distribution: Wild Bunch Distribution

 

Récompenses: Festival de Cannes/Quinzaine des Réalisateurs : Prix CICAE Art&Essai.

 

critique:

Un générique de fin pour initier une chorégraphie radicale et sensuelle, un autre central pour accentuer sa forme hallucinatoire et un dernier pour lui rendre sa réalité cauchemardesque. Sur un rythme que la drogue rend effréné, corps et esprit fusionnent dans un film de genre horreur réactualisé dont les images inversées, les plans séquences, les couleurs saturées sont censés mettre en valeur la créativité ou l’humour du réalisateur, si ce n’est le plaisir des spectateurs englués dans une « irréversible » communion hypnotique.

A chacun ses expériences ou ses délires.

VAURIEN

Titre: VAURIEN

Sous-Titre: Thriller & frissons

Durée: 1h30’

Nationalité: France 

Réalisateur: Mehdi Senoussi

Casting: Mehdi Senoussi, Carlo Brandt, Jean Michel Fête, Annie Mercier, Moussa Maaskri

Année de production: 2018

Distribution: DESTINY Films

 

critique:

Un flingue pour un taf et une prise d’otages dans une agence de chômage pour apeurer Pôle emploi. La théâtralité d’un huis-clos entrecoupé de flash-back ou rêves soutient le discours de pseudo choix imposés par les problèmes de la société : résignation, révolte, prise de risques, solidarité et au-delà du désespoir l’amour et l’argent.

Un premier film aux manques compensés par ses bonnes intentions et un final vengeur.

MADEMOISELLE de JONCQUIERES

Titre: MADEMOISELLE de JONCQUIERES

Sous-Titre: Histoire de cœurs

Durée: 1h49’

Nationalité: France 

Réalisateur: Emmanuel Mouret

Casting: Cécile de France, Edouard Baer, Alice Isaaz, Natalia Dontcheva, Laure Calamy

Année de production: 2018

Distribution: PYRAMIDE

 

critique:

Au XVIIIème siècle les jeux de l’esprit et de l’amour rythmaient le quotidien de la Cour en rimant avec les mots de Marivaux, Diderot ou Choderlos de Laclos. L’intemporalité de la séduction, la force du plaisir, le charme du libertinage, l’éternité de l’inconstance autant que de la vengeance diabolique transcendent les conventions, les arrangements, la corruption de chaque époque avec la même immoralité raffinée du langage, rouerie cruelle des silences engendrées par les douleurs de cœurs.

Les costumes et coiffures, les décors et cadrages tels des fresques et portraits de Fragonard et Watteau résonnent de la légèreté de Vivaldi et des notes tragiques de Purcell pour illuminer cette parenthèse sentimentale entre passé et présent.

Emmanuel Mouret retrouve et nous offre avec son quintette d’acteurs le charme élégant de sa petite musique d’images.

PREMIERE ANNEE

Titre: PREMIERE ANNEE

Sous-Titre: Histoire d’amitié

Durée: 1h32’

Nationalité: France 

Réalisateur: Thomas Lilti

Casting: Vincent Lacoste, William Lebghil, Michel Lerousseau, Darida Al Joundi

Année de production: 2018

Distribution: Le Pacte

 

critique:

Médecine, c’est le champ d’opération de Thomas Lilti après « Hippocrate » et « Médecin de campagne », le voilà revenu en fac où son premier héros redouble et son nouvel étudiant privilégie l’amitié à la réussite dans un élan d’altruisme répondant au principe même d’une discipline pourtant détournée de sa vocation par les normes éducatives et sociales.

L’entraide, la solidarité et le respect tempèrent une démonstration généreuse portée par Vincent Lacoste et William Lebghil.

LA PARTICULE HUMAINE

Titre: LA PARTICULE HUMAINE

Sous-Titre: Frissons et anticipation

Durée: 2h08’

Nationalités: Turquie/France/ Allemagne/ Suède/Qatar

Réalisateur: Semi Kaplanogu

Casting: Jean Marc Barr, Grigoriy Dobrygin, Cristina Flutur

Année de production: 2018

Distribution: Sophie Dulac Distribution

 

critique:

La terre s’est épuisée détruite par des hommes qui l’ont socialement divisée pour en garder ses avantages quand un chercheur décide de retrouver le sauveteur éventuel, généticien exilé vers des zones interdites. Sa quête d’une solution de reproduction des semences va se transformer en voyage initiatique, quête hallucinatoire de son égo pour s’intégrer à la sacralisation de l’univers.

Une errance poétique existentielle aux images en noir et blanc envoûtantes, portée par les convictions mêmes de Jean Marc Barr, mais dont l’absence de rythme brise l’urgence du propos écologique.

SHEHERAZADE

Titre: SHEHERAZADE

Sous-Titre: Histoire de cœurs

Durée: 1h49’

Nationalité: France 

Réalisateur: Jean-Bernard Marlin

Casting: Dylan Robert, Kenza Fortas, Idir Azougli

Année de production: 2018

Distribution: Ad Vitam

Récompenses : Prix Jean Vigo 2018

critique:

Il n’a que 17 ans cet ado marseillais qui fuit le foyer pénitentiaire, est fui par sa mère et sans repères joue avec ses propres valeurs pour vivre son amour.

En immersion totale dans le milieu de la prostitution des mineurs, le film inspiré d’un fait divers récent est une authentique « Education sentimentale » contemporaine, hors pseudo poésie réaliste des banlieues, juste un cri vers le bonheur possible, à construire en toute responsabilité. Une rédemption née des premières images d’archives où débarquent ceux qui ne portaient pas le nom de migrants mais dont les générations suivantes dans leurs barres d’immeubles perdirent leurs racines au fil de « glorieuses » qui chantaient le seul profit, la libération des corps et leurs revenus faciles.

Le talent du réalisateur éclate dans cette évolution très structurée d’une vérité sentimentale, force passionnelle incontrôlable face à une société dénuée de solidarité, traduite par l’énergie de ses images et de ses acteurs non professionnels, échappant à tout voyeurisme mélodramatique au profit de la force pure de la tragédie.

Un premier long-métrage coup de poing et de cœur.

PHOTO DE FAMILLE

Titre: PHOTO DE FAMILLE

Sous-Titre: Histoire de famille

Durée: 1h35’

Nationalité: France 

Réalisatrice: Cécilia Rouaud

Casting: Vanessa Paradis, Camille Cottin, Pierre Deladonchamps, JP Bacri, Chantal Lauby

Année de production: 2018

Distribution: SND

 

critique:

Trois générations et trois frères et sœurs sont réunis le temps de l’enterrement de grands parents, un sujet classique de film choral habilement détourné et enrichi par le décalage drolatique et sentimental des uns et des autres, leurs ratages généralisés, leur tendresse cachée et somme toute leur fraternité salvatrice.

Alors on s’attendrit, on sourit de leurs drames, on rit de leurs larmes et on profite de la fantaisie de Vanessa Paradis, du charme de Pierre Deladonchamps, de l’énergie de Camille Cottin, de la bougonnerie de Jean Pierre Bacri, des raisonnements de Chantal Lauby pour se souvenir de nos albums de photos.

A LA RECHERCHE D’INGMAR BERGMAN

Titre: A LA RECHERCHE D’INGMAR BERGMAN

Documentaire /

Durée: 1h40’

Nationalités: Allemagne /France

Réalisatrice: Margarethe Von Trotta

Année de production: 2018

Distribution: Epicentre Films

 

 

critique:

Margarethe von Trotta rend hommage à Ingmar Bergman à partir de sa propre admiration et au fil d’une série de rencontres et d’entretiens avec divers cinéastes, actrices et membres de sa famille pour évoquer l’homme, fils de pasteur, ses angoisses, son rôle de précurseur du cinéma d’auteur, conjuguant l’écrit et l’image. Une modernité exprimée par la liberté des femmes, leur lumière, la vérité de la condition humaine à travers la famille et l’obsession de sa rigidité conventionnelle, développant de film en film ses incessantes contradictions conflictuelles.

Archives et extraits se succèdent pour nous donner envie de voir et revoir les œuvres de ce créateur de « machines à rêves pour spectateurs rêveurs ».

BURNING

Titre: BURNING

Sous-Titre: Thriller et frissons brûlants

Durée: 2h28’

Nationalité: Corée du Sud

Réalisateur: Lee Chang Dong

Casting: Ah-in Yoo, Steven Yeun, Jong-seo Yun

Distribution: DIAPHANA Distribution

Récompenses : Festival de Cannes 2018 / FIPRESCI : Prix de la critique internationale à l’unanimité.

critique:

Ils se sont perdus de vue ce collégien et sa voisine provinciaux exilés dans la capitale et leur rencontre dix ans plus tard va nous révéler, à travers leurs différences, celles de la Corée du Sud entre la modernité revendiquée et l’authenticité du traditionalisme. Et autant elle papillonne brillamment fragile et légère entre ses rêves et mensonges jusqu’à s’y perdre, autant il semble passif face aux événements qu’il parviendra à dominer. La subtilité du réalisateur procède des non-dits traduits en plans séquences ou plans fixes rythmant l’évolution des sentiments d’un amoureux transi et d’un amant pervers, du lien qui les unira dans un même embrasement final.

La beauté des images jaillit d’une danse libératoire du passé sur les notes de Miles Davis, de la folie destructrice d’actes gratuits illuminant une campagne morne, strophes visuelles d’une poésie reflétant les tourments sentimentaux et dénonçant les profonds déséquilibres de la société. Un troisième film (après Secret Sunshine & Poetry) où les temps se diluent dans une ambigüité raffinée.

BONHOMME

Titre: BONHOMME

Sous-Titre: Histoire de cœur et de tête

Durée: 1h43’ 

Nationalité: France 

Réalisatrice: Marion Vernoux 

Casting: Nicolas Duvauchelle, Ana Girardot, François Rollin, Béatrice Dalle

Année de production: 2018

Distribution: UGC pour ORANGE Distribution

 

critique:

Un accident de voiture transforme la vie d’un couple de jeunes banlieusards lillois, les conséquences du choc frontal subi entraînant la perte de tout contrôle intellectuel. Tel un enfant il répond sans entraves à ses envies, caprices, désirs sexuels illimités, incapable de gérer son quotidien, ni par conséquent de s’y réinsérer.

La gageure de la réalisatrice est de transformer ce fait divers fortuit à la fois en film d’amour et comédie de mœurs, opposant souffrances et distance, inconscience et patience, abordant frontalement le traumatisme pour jouer avec humour des profits liés à ses conséquences.

Si Nicolas Duvauchelle transcende la douleur par son ressenti de l’innocence subie, et Ana Girardot l’accompagne de son énergie sentimentale, le milieu amical et familial apporte une richesse humaine à cette visibilité rare du handicap en soutenant les choix et regards sociétaux de Marion Vernoux.

Conception, Creation & Web Design : Adamaco, hebergement, creation de sites internetAdamaco Inc.